Animation Scientifique GREEN 2017 !!

Venez assister à la présentation bimensuelle des travaux de l'équipe le vendredi après-midi en F206 à Baillarguet.

Vendredi 17 novembre de 13 h 00 à 14 h 00, Manohisoa RAKOTONDRABE, doctorante à l'UR GREEN, présentera ses travaux de thèse en cours intitulée :

Conservation et valorisation durable des ressources forestières dans un contexte de vulnérabilité des populations riveraines, cas de la réserve de Biosphère de Mananara Nord, région Analanjirofo.

Résumé de la thèse :

La recherche porte sur les relations entre vulnérabilité sociale et vulnérabilité territoriale. La première est définie comme la vulnérabilité propre aux ménages face à différents aléas socio-économiques, politiques et écologiques, quand à la seconde, elle met l’accent sur les influences des stratégies sociales face à ces aléas sur le territoire et les dynamiques qui pourraient y être observées. Cette analyse est appliquée à l’échelle de la Réserve de Biosphère de Mananara-Nord dans la partie nord-est de Madagascar. La zone présente un contexte de vulnérabilité assez particulier. On note l’existence d’un fort potentiel en ressources naturelles renouvelables (RNR) et en produits agricoles (girofle et vanille) mais pourtant, une vulnérabilité importante d’une bonne partie des ménages. C’est l’une des zones où il y a le plus de flux monétaires qui circulent dans l’ensemble du pays notamment depuis ces quelques dernières années. Ceci est dû en grande partie aux différents trafics de RNR (bois précieux, produits miniers, …) et de produits de rente. Toutefois, la zone est très enclavée, pénalisant l’accès des petits producteurs au marché et soutenant l’inflation des produits de première nécessité. Cet enclavement favorise aussi la défaillance institutionnelle existante par la mainmise des grands collecteurs et trafiquants qui se forment en réseau de mafieux dans la zone. Il est aussi noté l’existence de dispositifs de gestion des RNR comme les Aires Protégées et les Transferts de Gestion mais un accroissement continu du taux de déforestation ; et enfin, l’existence de nombreux projets de développement sans réduction effective de la vulnérabilité des ménages. De tels constats ont conduit à poser la problématique suivante : « comment appréhender la vulnérabilité des populations dans la Réserve de Biosphère pour promouvoir des systèmes d’exploitation plus durables des RNR ? ».

Deux approches interdépendantes sont combinées pour répondre à cette question : 1) l’approche par l’analyse des risques, des moyens d’existence et des capabilités des ménages a permis d’analyser les composantes internes et externes de la vulnérabilité sociale : internes, par l’identification des principaux aléas auxquels les ménages sont exposés et d’en mesurer les risques perçus, et externes, par la compréhension des stratégies d’adaptation des ménages et leur résilience face aux aléas, puis 2) l’approche territoriale permettant une analyse de l’influence des stratégies des ménages sur la dynamique du paysage ; elle met en exergue les corrélations entre les stratégies individuelles des ménages et la réduction de la couverture forestière à partir d’une part de l’étude historique des dynamiques territoriales et d’autre part, d’une analyse prospective de l’impact de la variation des prix des produits de rente sur la dynamique du paysage dans la zone.

Le principal apport de cette recherche est d’alimenter les réflexions sur la mise en place d’un cadre d’analyse de la vulnérabilité sociale et territoriale à l’issue de la complémentarité des capitaux dans les stratégies des ménages. Elle a aussi permis de souligner l’importance d’une maitrise préalable des contextes de vulnérabilité avant toute implantation de projets, afin de mieux cibler les bénéficiaires dont les plus vulnérables et que les activités proposées correspondent réellement à leurs attentes.

*********************************************************************************************************

Droits à l'environnement et gestion durable des ressources naturelles : quel défis pour la promotion des investissements et les activités de conservation. Par Saholy Rambinintsaotra.

4 décembre 2017

Salle D209 (Baillarguet, 2ème étage) : 14h00 - 15h00

Une présentation des travaux de Saholy Rambinintsaotra à l'occasion de sa soutenance de HDR, et en lien avec le travail de Philippe Karpe (F&S), mais aussi de Sigrid Aubert (GREEN).

Séminaires scientifiques

Dans le cadre de la rubrique « Séminaires scientifiques », une animation scientifique de l’UPR Forêts et Sociétés aura lieu en salle D209 (Baillarguet, bâtiment D, 2ème étage) le lundi 04 décembre, de 14h00 à 15h00.

Titre : Droits à l'environnement et gestion durable des ressources naturelles : quel défis pour  la promotion des investissements et les activités de conservation.

Intervenant : Saholy Rambinintsaotra

Affiliation : Maître de conférences à l'Université de Tananarive (Département Droit).

Résumé : 

L’organisation de la vie en société figure parmi les objectifs du droit. A ce titre, il apparaît comme le moyen de réaliser la paix sociale, d’assurer le respect des droits et des libertés et de permettre la promotion de la justice sociale qui privilégie l’égalité et l’équité. Dans ce cadre, le droit de l’environnement joue un rôle déterminant. Parmi ses fonctions figurent la réalisation d’une politique de préservation des êtres vivants et des ressources, dont le droit à l’environnement. Ce droit à l’environnement se conçoit comme un droit à la préservation de l’environnement accompagné des droits et devoirs, aussi bien pour les citoyens que pour l’Etat. Il défend à la fois les droits substantiels qui couvrent les aspects essentiels de la qualité de vie et de la dignité de l’être humain et les droits procéduraux qui mettent en avant les valeurs de la démocratie et le respect de l’État de droit. Il est toutefois constaté dans les cas étudiés dans cette étude que le droit n’offre qu’un bien faible contrepoids à l'inégalité des pouvoirs. Il sert souvent à des groupes de pressions, d'instrument d'action par des propositions qu'ils font, et accroît les inégalités en favorisant les élites et les détenteurs de pouvoirs. Il est même trop souvent garant de ces inégalités, qu'il reconnaît, accepte et même renforce.

Pour faire face à ces obstacles et mieux concilier le développement économique, la préservation des ressources naturelles, et le respect du droit de l’homme à l’environnement, l’approche intégrée est préconisée. Le recours au droit international de l’environnement, à travers le droit à l’environnement, et  à la coutume, sont déterminants dans ce cadre. Cette action permet de mieux réguler les activités qui tendent à exclure les citoyens qui veulent faire valoir leurs droits dans les processus décisionnels entourant la gestion du territoire et des ressources. De plus, une meilleure articulation du droit public et du droit privé, une réhabilitation du juge dans les infractions relatives au droit de l’environnement, le recours à d’autres formes de normativité tel que l’éthique, ou d’observations de valeurs traditionnelles à travers le « Dina » et le « fihavanana » sont  également déterminants dans ce cadre.

Contact : Saholy Rambinintsaotra
rabelisoarojo@yahoo.fr

Présentations 2017

  • 20 janvier : Ricardo Folhes -Thèse sur une approche historique-géographie politique de gestion des ressources en pâturage au Lago Grande (Santarem, le terrain de ClimFabiam Enjeux socio-politiques
  • 24 février : Jérôme Queste présentera sa thèse "Concertation et changements - Le cas du recyclage des déchets organiques à la Réunion" (salle B01) JQGreen-Es 20170224
  • 24 mars :Présentation HDR Christophe Le Page LePage_HDR_2017-03-16
  • 21 avril : Marie-Gabrielle Piketty (UR GREEN), Jacques Imbernon & Clothilde Lebreton (UMR TETIS) : Apports possibles de la géographie au DP PP-AL. Exemples tirés de l'étude du Parc National Nevado de Toluca au Mexique DP PP-AL_V2
  • 12 mai :Francesca Fagandini : Distribution des parents sauvages du quinoa cultivé en lien avec les pratiques de gestion par les communautés andines Fagandini_GREEN_12-05-17
  • 9 juin : Jean-François Tourrand : Projet Highlands HIGHLANDS-PresentationGreen-June2017
  • 9 juin : Mélissa Gillet : Travaux de stage au Costa Rica GILLEToral stage licence pro v.cirad
  • 23 juin : Clara Therville  : Présentation travaux de recherche 20170623_Therville_présentation Green_final
  • 8 septembre : Vanesse Labeyrie & Clara Therville : Réflexions sur l'agroécologie 2017_09_07Synthese_entretiens_agroecologie
  • 29 septembre : Sitraka Raharivelo : Travaux de thèse en cours  SRpresentation  
  • 13 octobre : Camille Richebourg : Préparation post comité de thèse CRGREEN
  • 27 octobre : Tokinambinina RAZAFIMANAMPY : Présentation démarrage thèse   Tokiprésentation_27_octobre_v6
  • 17 novembre : Sigrid Aubert & Martine Antona : Présentation suite atelier Communs 
  • 1er décembre : Sigrid Aubert & Martine Antona : Suite présentation suite atelier Communs
  • 8 décembre : Cecilia Viana (à confirmer) : Présentation thèse soutenue

2016

  • 28 octobre : Carine Pachoud & Marie Opplert Projet Global Agenda for Sustainable Livestock (GASL). MARIE CARINE_PRESENTATION_GREEN
  • 21 octobre : Fousséni Ouattara Gestion durable des ressources pastorales dans les zone pastorales de la région de Bagré au Burkina Faso. PresentationOuattara_14oct16
  • 30 septembre : Harifidy Rakoto Ratsimba Rédaction et finalisation de la synthèse de recherche dans le cadre de l'Habilitation à Diriger des Recherches intitulée "Observation du changement et changement des observations entre mythe et réalité : analyse de la dynamique des paysages à Madagascar" HarifidyPresentation ver3
  • Federica Romagnoli Perceptions of environmental legislation in Paragominas Municipality, Brasil". presentation Cirad Romagnoli Federica
  • 16 septembre : Manohisoa Rakotondrabe Conservation et valorisation durable des ressources forestières dans un contexte de vulnérabilité des populations riveraines : Cas de la Réserve de Biosphère de Mananara Nord, Région Analanjirofo". ManohisoaPrésentation Cirad MpL V1 16 09 16
  • Stefana Raharijaona Les aspects juridiques de la gestion durable des forêts par le public à Madagascar" Raharijaona S présentation 16092016
  • 2 septembre : Baptiste Sion la prise en compte des spécificités du changement climatique dans l'évaluation économique des réponses d'adaptation au changement climatique dans l'agriculture : état de l'art et cas d'étude. Présentation Baptiste Green 2 sept
  • 24 juin : Francesca Fagandini la culture du quinoa en lien avec la gestion des parents sauvages" Fagandini_CT2_24juin
  • 17 juin : Clara Therville Conservation intégrée de la biodiversité dans des systèmes socio-écologiques multi-échelles : des aires protégées aux agroforêts, en passant par les littoraux. 20160617_Therville_présentation Green
  • 15 avril : Jérôme Queste Les résultats de l'école chercheur IMPACT Restitution Green 2016JQ
  • 8 avril : Tristan Le Cotty The Role of Risk and Time Preferences in the Use of Fertilizer in Burkina Faso.
  • 18 mars :Vanesse Labeyrie, Dynamiques sociales et dynamiques de la diversité du sorgho sur le versant est du Mont Kenya. seminaire_vanesse_GREEN_18mars16
  • 4 mars : Gustavo Mendes de Melo : Conflits sociaux, engagement et politiques socio-environnementales en Amazonie: perspectives de la psychologie sociale sur la modélisation collective et le Système de simulation interactif Multi-Agent (SMA) dans la région de Santarem, Brésil". GMeloPerspectives de la psychologie sociale sur la modélisation collective-2
  • 26 février : Jean-François Tourrand (coordinateur) & Marie-Gabrielle PIKETTY Interaction Elevage et Développement territorial durable au Brésil, en Amérique du Sud et dans le Monde, financé par la CAPES pour trois années (Nov 2015 – Oct 2018). JFT-CAPES-PVE_LIFLOD-Final
  • 12 février : Pedro ARBELECHE, Analyse du Nouvel Agrobusiness en Uruguay et ses Conséquences sur la Société Gaucha  (en espagnol traduction en français). ArbeletcheMontpellier2016
  • 15 janvier : Florence DAMIENS, L'évaluation qualitative et quantitative des politiques de compensation écologique et sur l’analyse des représentations et potentiels conflits d’intérêt sous-jacents à ces politiques".  Présentation_Florence Damiens

2015 

  • 13 mars : Eva HAENTJENS : Présentation du projet CLIMFABIAM   PrésentationEva
  • 27 mars : Mélanie POMMERIEUX  : Présentation travaux doctorante pommerieux_green_270315
  • 17 avril : Livio CLAUDINO : Images et discours sur l'élevage en Amazonie présentation+Thèse_avril+2015+-+Livio+Claudino-FR-JFT
  • 22 mai: Françoise GERARD : Résultats et limites du modèle d'exploitation sur assurance au Sénégal (Post-doc Aymeric Ricome, ANR Escape) Vendredi GREEN GerardAffholder
  • 5 juin : Didier BAZILE : Quinoa, les enjeux d'une conquête Didier BAZILE-Seminaire Green_5 JUIN 2015
  • 5 juin : Francesca FAGANDINI : La culture du quinoa avec la gestion de ses parents sauvages par les communautés andines Fagandini juin 2015
  • 19 juin : Pauline BUCHHEIT : Présentation travaux thèse Buchheit seminaire Green juin 2015
  • 4 septembre : Mabelle CHEDID : Evaluation de la durabilité des systèmes d'agriculture-élevage intégré au Liban - Etude de cas : Béqaa Ouest et Mont Liban. Résultats préliminaires et discussions.  MabelleCpptTheseSep2015
  • 16 octobre : Joaquim GUILHOTO : Valorisation du couplage d'analyse de types inputs/outputs avec des modèles élaborés avec les communautés dans l'analyse des changements dans les SES. CIRAD Paragominas Guilhoto-Piketty 16-10-15(1)-1
  • 30 octobre : Abigail FALLOT : Faut-il imposer la prise en compte du changement climatique ?  Fallot séminaire GREEN 30oct2015  
  • 13 novembre: Paulo PIMENTA : Travaux de thèse intitulés : "Utilisation de l’approche  de l’ingénierie dirigée par les modèles (IDM) pour réduire la complexité de la modélisation des comportements dans les systèmes multi-agents : une application dans le cadre des systèmes socio-écosystémiques". PPIMENTAgreen_seminario_13_11_2015
  • 27 novembre : Hasina RAKOTONIRAINY : "Approche générique pour l'initialisation et l'observation des modèles de simulation complexes"
  • 11 décembre :
    - Arthur PERROTTON, doctorant GREEN/AGIRs, pré-soutenance de sa thèse intitulée :"Conduite du Bétail et coexistence entre les aires protégées et leurs périphéries : Une approche participative" , 
     - Hermine PAPAZIAN : Pré-soutenance de thèse intitulée : "De la pluralité au pluralisme (sahélien). Conception et expérimentation d'un modèle « orienté-acteurs » de pluralisme de régulation foncière pour le Sahel rural. 

Publiée : 15/02/2017

Cookies de suivi acceptés