Les réseaux scientifiques

Date de mise à jour : 3 juin 2016

Les réseaux scientifiques initiés par les chercheurs de l'unité ou auxquels ils participent.

AFS : Association Française de sociologie

A pour vocation d’être l’institution qui permettra la mise en place de l’organisation des sociologues en France. Ses principaux instruments, outre les activités décentralisées de ses réseaux de recherche, ont été jusqu'ici la Feuille d'informations envoyée tous les quinze jours aux seuls membres de l'association, et son site sur la Toile ainsi qu'une revue en ligne,Socio-logos.
En savoir plus

AISLF : Association international des sociologues de langue française

Regroupe des sociologues et d’autres spécialistes en sciences sociales donnant une orientation sociologique à leurs travaux, quelle que soit leur nationalité, à condition qu’ils utilisent le français, pour une part notable, dans leur activité scientifique. Dans le développement des sciences sociales contemporaines, l'AISLF œuvre pour la compréhension des transformations de société, en créant des partenariats de recherches à partir de ses Comités de Recherche et groupes de Travail permanents, qui travaillent sur les points sensibles de la dynamique sociale du changement. Dans les universités, elle représente une occasion exceptionnelle de créer et stimuler des échanges entre universités de sciences sociales par l'invitation de professeurs étrangers, l'accueil de doctorants et post-doc, l'échange d'étudiants.
En savoir plus

ALLISS : Science Société

Développer et promouvoir les coopérations entre la recherche, l'enseignement supérieur et les acteurs sociaux et socio-économiques.

Amazonia Familiar

Conçu pour mieux structurer les collaborations scientifiques du Cirad avec ses partenaires en Amazonie brésilienne, ce réseau est aujourd’hui un lieu d’échange privilégié au coeur des projets de recherche, de formation et des interaction avec les instances dirigeantes locales et régionales en Amazonie. Y participent M.-G. Piketty, E. Coudel, P. Bommel, J-F Tourrand.

ComMod : La modélisation comme outil d'accompagnement

L'association ComMod a pour but principal de concevoir, analyser, développer, et promouvoir les recherches scientifiques et leurs applications, dans le domaine de la modélisation d'accompagnement, y compris ses principales méthodes et outils, à savoir les jeux de rôles, la modélisation multi-agents, et la simulation sociale.
En savoir plus

CoMSES Net : The Network for Computational Modeling for SocioEcological Science

 

Un réseau de coordination de la recherche scientifique pour soutenir et étendre le développement et l'utilisation de la modélisation informatique dans le domaine des sciences socio-écologiques.
En savoir plus

ESSA : l’Association européenne de simulation sociale

 

En 2003, des chercheurs européens travaillant à la modélisation des systèmes sociaux, avec une forte participation de scientifiques du Cirad, créaient l’Association européenne de simulation sociale (ESSA), soit une communauté de sociologues et de modélisateurs travaillant sur la modélisation des systèmes complexes, notamment socio-économiques. Parmi les formalismes de modélisation, les systèmes multi-agents y jouent une place particulièrement importante.
En savoir plus

GDR Parcs : Participatory Action Research & Citizen Sciences

Notre société est confrontée aujourd'hui à des crises majeures (changement climatique, perte de la biodiversité, crise économique, épidémies, ...) dont la résolution nécessitera l'implication pleine et entière des citoyens. L'engagement aux côtés de chercheurs pour réfléchir ensemble aux questions sociétales et imaginer des solutions est la clé pour devenir acteur des décisions prises et ainsi passer à l'action.

GIS P&D : Groupement d’intérêt scientifique sur la participation du public aux processus décisionnels et la démocratie participative

Le Groupement d’Intérêt Scientifique Participation du public, décision, démocratie participative, présidé par le CNRS, a pour objet de développer la recherche sur la participation du public aux processus décisionnels et la démocratie participative, en permettant notamment la coordination, l’échange et la mutualisation des travaux que chacun des Partenaires et Laboratoires associés entreprend.
En savoir plus

IEMSS : The International Environmental Modelling & Software Society

 

En savoir plus

ISA : International sociological association

 L'Association a pour objet de représenter les sociologues partout dans le monde, indépendamment de leur école de pensée, leurs approches scientifiques ou de leur idéologie et de faciliter et de promouvoir la recherche en sociologie à l'échelle internationale.
En savoir plus

LiFLoD : Livestock Farming Systems & Local Development

Réseau mondial implanté dans une vingtaine de territoires à travers le monde. Il vise à :

  • produire de la connaissance sur les interactions Elevage et Territoires,
  • favoriser l’échange entre les acteurs des territoires, et enfin,
  • participer à la gouvernance globale de l’élevage en lien avec Global Agenda of Action (GAA) FAO.

Jean-François Tourrand en est membre fondateur et membre de la coordination.
En savoir plus

NSS-Dialogues : Natures Sciences Sociétés

L’association NSS-Dialogues se propose de multiplier les occasions d’échanges et de confrontations entre disciplines (et tout particulièrement entre sciences de la nature et sciences sociales), entre points de vue, entre partenaires sociaux concernés.

En savoir plus

MAB : Le Programme sur l’Homme et la biosphère

Un programme scientifique intergouvernemental visant à établir une base scientifique pour améliorer les relations homme-nature au niveau mondial. Lancé au début des années 70, le MAB propose un agenda de recherche interdisciplinaire, encourage le renforcement des capacités et a pour principaux objectifs de réduire la perte de biodiversité et d’en traiter les aspects écologiques, sociaux et économiques.
En savoir plus

Resilience Alliance

Ce réseau international est une référence mondiale sur la modélisation des systèmes complexes et la résilience des systèmes socio-écologiques. Le Cirad grâce à François Bousquet pilote le nœud français de ce réseau.

Il édite la revue Ecology and Society.
En savoir plus

RNSC : Réseau national des systèmes complexes

Ce Réseau national est un groupement d'intérêt scientifique (GIS) regroupant des grands organismes de recherche (CNRS, Cirad, Ifremer, Inra, Inria, Inserm, IRD, Irstea) et des représentants des universités et des grandes écoles (CPU, CGE).

La mission du RNSC est de rassembler tous les acteurs qui souhaitent contribuer au développement de la science des systèmes complexes au-delà des barrières institutionnelles, disciplinaires et géographiques. A cette fin, le RNSC engage des actions pour identifier, fédérer et dynamiser de nombreuses initiatives sur le territoire national et pour favoriser leur reconnaissance au niveau international.
En savoir plus

SMART :  Strategic Monitoring of South-American Regional Transformations

Pensé pour l’Amérique du Sud puis étendu à l’échelle continentale, le réseau SMART est aujourd’hui intégré au réseau PP-AL (Politicas publicas en America Latina) qu’il a contribué à créé. Son objectif est de produire et partager avec les acteurs locaux de l’information sur les interactions Société - Environnement à l’échelle territoriale. Via le réseau PP-AL cette information remonte au niveau de la prise de décision. Contribuent à PP-AL et SMART : M.-G. Piketty, E. Coudel, P. Bommel et J.-F. Tourrand.

Date de mise à jour : 3 juin 2016

Cookies de suivi acceptés